Inauguration de la chambre territoriale de l’Ouest Rhodanien : un véritable projet de territoire

Née début 2019, la chambre territoriale de l’Ouest Rhodanien vient d’être inaugurée officiellement à Cublize, dans les locaux de la Maison de l’Europe. Un temps fort qui a réuni plus de 80 participants, dont nombre d’adhérents et de personnalités locales.

« C’est une communauté d’intérêts sur des territoires proches qui a conduit à la fusion au sein de la fédération des chambres territoriales de Tarare-L’Arbresle et de Cours-Thizy-Amplepuis-Lamure », a rappelé, à cette occasion, le président de BTP Rhône et Métropole.

Samuel Minot a ensuite indiqué que la chambre territoriale de l’Ouest Rhodanien compte aujourd’hui près de 90 adhérents employant au total plus de 800 salariés sur le territoire. Il pointe ainsi la réelle représentativité de la nouvelle entité.

L’emploi, chantier prioritaire

Pour Thibaud Dugelet, président de la nouvelle chambre territoriale, « cette fusion correspond à un véritable projet de territoire, de représentation, de promotion des entreprises et de leurs savoir-faire auprès des élus, des partenaires, des instances et organismes locaux ».

« Nous sommes unis pour être plus forts, plus cohérents et plus représentatifs », ajoute-t-il, précisant alors les projets sur lesquels son bureau allait travailler : l’emploi, prioritairement, mais aussi la formation et l’apprentissage, la lutte contre la concurrence déloyale ou encore l’accès aux marchés publics pour le plus grand nombre d’adhérents.

« Notre territoire, celui que couvrent deux collectivités très dynamiques, les Communautés de communes de l’Ouest Rhodanien (COR) et du Pays de l’Arbresle (CCPA), est en pleine évolution », a souligné Thibaud Dugelet, qualifiant ce territoire de « pilote » en matière de rénovation énergétique. Une évolution à laquelle la chambre territoriale de l’Ouest Rhodanien compte du reste prendre toute sa part.

Retrouvez ici toutes les photos de la sortie en 2CV dans le Beaujolais vert !

Six nouvelles collectivités s’engagent en faveur du mieux-disant

Ce vendredi 5 juillet à Cublize, six collectivités territoriales s’engageaient pour le mieux-disant et signaient la convention de bonnes pratiques en matière d’achat public initiée par BTP Rhône et Métropole depuis 2012. « Une démarche partenariale qui promeut l’achat responsable, alors même que dans le Rhône, 65 % des marchés sont encore attribués au moins disant », comme le rappelait son président.

Selon lui, le mieux-disant ne présente que des avantages puisqu’il conjugue les intérêts de la collectivité et ceux des entreprises. Pour les élus, il est un gage de qualité de réalisation de l’ouvrage et de responsabilité vis-à-vis de leurs concitoyens. Aux entreprises du territoire, par sa prise en compte du coût global, il donne la possibilité de travailler dans de meilleures conditions et de voir leurs savoir-faire rétribués au juste prix.

A cette occasion, Thibaud Dugelet remerciait les élus et leurs services « qui acceptent de s’engager de manière forte sur cette problématique de la défense du mieux-disant en matière de marchés publics, et qui, ainsi, participent à la pérennité des entreprises locales ».

Puis, en présence de Pierre Castoldi, sous-préfet, Michel Mercier, président de la COR, Annick Guinot, maire des Sauvages et conseillère départementale, Jean-Pierre Goudard, maire de Grandris, Christine de Saint-Jean, maire d’Ancy, Olivier Maire, maire de Cublize, Jacques Nové, maire de Vindry-sur-Turdine et Samuel Minot, président de la fédération, ont paraphé les conventions.

 

Source : btprhoneetmetropole.fr

Catégories: ACTUALITÉS