Ça n’a pas échappé aux habitants des régions du nord : en hiver, le manque de soleil finit par influer sur le moral. Chez certains, l’insuffisance de lumière peut même être à l’origine des fameuses dépressions saisonnières. La luminothérapie est une méthode parfaitement reconnue pour sortir du blues de l’hiver.

Contre le coup de mou de l’hiver

La luminothérapie, c’est du sérieux ! En 1903, elle a même valu un prix Nobel de médecine au médecin danois Niels Ryberg Finsen pour ses découvertes sur l’effet des radiations lumineuses dans le traitement de certaines maladies. Généralisée aux Etats-Unis depuis le début des années 1980, la luminothérapie est aujourd’hui largement admise pour le traitement des dépressions saisonnières ou tout simplement des petits coups de mou de l’hiver.

Reproduire la lumière du soleil

Le traitement est des plus simples : il suffit de s’exposer devant une lampe, reproduisant la lumière du soleil, dont l’intensité lumineuse sera comprise entre 2 500 et 10 000 lux. Objectif : freiner la sécrétion excessive de mélatonine se traduisant par une baisse de vitalité. Plus l’appareil sera puissant, plus courte sera la durée d’exposition : à peine une trentaine de minutes pour les lampes les plus puissantes. Le mieux est de faire une séance le matin, histoire de bien recharger ses batteries.

Simulateur d’aube

La lumière est même tellement importante pour notre bien-être, que certains professionnels de santé préconisent le simulateur d’aube pour se réveiller le matin. Mieux qu’une sonnerie plus ou moins stridente, une douce lumière vous permettra de vous lever du bon pied. Dès lors que la durée du jour rallonge, vous pouvez aussi choisir d’installer des volets connectés dans votre chambre à coucher directement relié aux solutions connectés Hager. Rien de plus naturel que de se faire réveiller par la lumière du jour.

 

source hager.fr

Catégories: ACTUALITÉS